PHREALOG vous propose des missions en hydrogéologie appliquées au domaine du bâtiment et des travaux publics. En phase travaux des problèmes d'ennoyage de fouilles peuvent venir retarder le planning voire arrêter le chantier, et créer des surcoûts importants.

De même lors de la conception du bâtiment une attention particulière doit être portée à la présence d'une nappe phréatique superficielle et à son niveau maximal, afin de prévoir les fondations ou parkings en conséquence.

 

Rabattement de nappe par pointes filtrantes

Rabattement de nappe par pointes filtrantes 

 

Dans le domaine du bâtiment, il est nécessaire de connaitre sur quel type de sol se fait la construction et de définir le plus précisément possible les caractéristiques de la nappe phréatique souterraine. L'application des connaissances de l'hydrogéologie à la géotechnique est indispensable afin d'une part de garantir la pérennité des ouvrages et d'autre part d'éviter des retards ou des surcoûts liés à des problèmes techniques ou administratifs.

 

COMPETENCES EN HYDROGEOLOGIE

  • Campagne de mesures piézométriques
  • Surveillance et gestion des aquifères
  • Sondages et forages de reconnaissance (conception, suivi de chantier, pose de piézomètre)
  • Tests de pompage (tests de puits et tests de nappe)
  • Prélèvements et études qualitatives des nappes
  • Modélisation des écoulements des aquifères en 3 dimensions (FEFLOW).

 

MISSIONS D'HYDROGEOLOGIE POUR LE BATIMENT

 

PHREALOG réalise également les dossiers administratifs nécessaires à ces missions.

 

EXEMPLES DE MISSIONS 

Mesures de perméabilité de sol et de nappe (essais Porchet, Lefranc, Matsuho)

La mesure de la perméabilité du sol peut être nécessaire dans de nombreux cas: construction d'une maison individuelle pour la définition de l'assainissement non-collectif (cf. notre branche ANC sur www.sb2e.fr), l'aménagemment d'un lotissement, la création d'une zone d'activité, ou d'un parking. Dans la plupart des cas la Loi sur l'Eau impose de connaître la perméabilité du sol afin de meiux estimer l'impact de la construction, non seulement en phase d'exploitation mais également en phase chantier.

Ces mesures de perméabilité utilisent plusieurs méthodes, toutes basées sur la mesure de la vitesse d'infiltration de l'eau dans le sol ou le sous-sol.

  • Les essais de Porchet : on mesure la vitesse d'infiltration de l'eau dans la partie supérieure du sol (de l'ordre de 1m), par un infiltromètre à charge constante. Cette méthode est très utilisée pour la définition des filières d'assainissement non-collectif (www.sb2e.fr).
  • Les essais à la fosse : l'une des méthode répandue d'essai à la fosse utilise la méthode Matsuho. Il consiste à mesurer la vitesse d'infiltration de l'eau dans une fosse de 2,5 m sur 1,5 m. Cet essai est préconisé dans les cas d'aménagement de zones plus vastes comme un lotissement par exemple.
  • Les essais en forage : ces essais nécessitent l'existence d'un forage. Pour les essais en terrains meubles il s'agit des essais de Lugeon (avec nappe souterraine) ou Nasberg (hors nappe souterraine), et pour les terrains rocheux on utilise l'essai Lugeon. Ils servent à obtenir une estimation du de la perméabilité du sous-sol à proximité du forage. Ces essais sont très utiles dans le domaine de la construction.

COORDONNEES

PHREALOG 

Bureau d'étude en Hydrogéologie et Environnement proche de Bordeaux 

 

En région Nouvelle-Aquitaine 

109 rue des iris

33450 Saint-Loubès

  

En région parisienne

29 bis rue Jean Jaurès

28700 AUNEAU

06 84 08 25 27

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Aller au haut